5 RAISONS POUR LESQUELLES LES ENFANTS D’AUJOURD’HUI S’ENNUIENT À L’ÉCOLE, N’ONT PAS DE PATIENCE ET ONT PEU DE VRAIS AMIS.

Victoria Prooday, constate que les enfants d’aujourd’hui arrivent à l’école émotionnellement indisponibles pour apprendre. De nombreux facteurs dans notre style de vie y contribuent.

Elle écrit :

En tant qu’ergothérapeute, j’ai des années d’expérience avec les enfants, les parents et les enseignants. Nos enfants deviennent de pire en pire à bien des égards. J’entends le même message cohérent de la part de tous les enseignants que je rencontre. De toute évidence, tout au long de ma carrière d’ergothérapeute, j’ai constaté et continue de constater une baisse du fonctionnement social, émotionnel et scolaire des enfants, ainsi qu’une forte augmentation des troubles d’apprentissage et d’autres diagnostics.

Comme nous le savons, le cerveau est malléable. Grâce à l’environnement, nous pouvons rendre le cerveau plus fort, ou le rendre plus faible. Je crois sincèrement que, malgré toutes nos meilleures intentions, nous entraînons malheureusement le cerveau de nos enfants dans la mauvaise direction. Voici pourquoi :

1. L‘AMUSEMENT SANS FIN
Nous avons créé un monde amusant artificiel pour nos enfants. Il n’y a aucun moment ennuyeux. Au moment où l’environnement devient calme, nous nous empressons de les divertir à nouveau, parce que sinon, nous sentons que nous ne faisons pas notre devoir parental. Nous vivons dans deux mondes séparés. Ils ont leur monde « amusant », et nous avons notre monde « de travail ». Pourquoi les enfants ne nous aident-ils pas dans la cuisine ou avec la lessive?

Pourquoi ne rangent-ils pas leurs jouets? Il s’agit d’un travail monotone de base qui entraîne le cerveau à fonctionner et à travailler sous « l’ennui », qui est le même « muscle » qui sera entraîné à l’école. Quand ils arrivent à l’école et qu’ils doivent écrire, leur réponse est « je ne sais pas. C’est trop dur. Trop ennuyeux. » Pourquoi? Parce que ce « muscle » est formé par le travail, pas le divertissement.

2. L’INTERACTION SOCIALE LIMITÉE
Dans notre société actuelle, nous sommes tous occupés, donc nous donnons des gadgets numériques à nos enfants pour qu’ils soient aussi « occupés ». Les enfants avaient l’habitude de jouer dehors, où, dans des environnements naturels non structurés, ils apprenaient et pratiquaient leurs compétences sociales. Malheureusement, la technologie a remplacé le temps en plein air. En outre, la technologie a rendu les parents moins disponibles pour interagir socialement avec leurs enfants. De toute évidence, nos enfants prennent du retard, le gadget de garde d’enfants n’est pas équipé pour aider les enfants à développer des compétences sociales.

Si vous voulez que votre enfant sache faire du vélo, vous lui apprenez à faire du vélo. Si vous voulez que votre enfant puisse attendre, vous devez lui apprendre la patience. Si vous voulez que votre enfant soit capable de socialiser, il n’y a aucune différence.

3. LES ENFANTS OBTIENNENT TOUT AU MOMENT OÙ ILS LE VEULENT
La possibilité de retarder la gratification est l’un des facteurs essentiels pour le succès futur de nos enfants. Nous avons les meilleures intentions, pour rendre nos enfants heureux, mais malheureusement, nous les rendons heureux sur le moment mais malheureux à long terme. Être capable de retarder la gratification signifie être capable de faire face à une situation de stress. Nos enfants sont de moins en moins équipés pour faire face à des facteurs de stress mineurs, qui finissent par devenir d’énormes obstacles à leur réussite dans la vie.

L’incapacité de retarder la gratification est souvent observée dans les salles de classe, les centres commerciaux, les restaurants et les magasins de jouets au moment où l’enfant entend « Non » parce que les parents ont appris à leur enfant à obtenir ce qu’il veut immédiatement.

Suite>>

 

0 0 0 0 0